Dépose et repose des ammortisseurs et des ressorts

Cet article a été aimablement fourni par David "Dave", président du CCIF (Cabriolet Club d'Ile de France) et Webmaster du site Cab-Land

Pour Mx5 NA et NB.

Cette rubrique traite de la dépose des amortisseurs et des ressorts. Elle peut donc être utilisée aussi bien pour le changement des amortisseurs, que pour la pose de ressorts courts.

 Difficulté

difficultédifficultédifficultédifficulté

 

 Intervalle

Il n'y a pas de règle générale pour les amortisseurs. Généralement, on peut considérer qu'ils sont à remplacer aux alentours de 100000km. Le Contrôle Technique ne vous indiquera pas si l'amortisseur est HS. Pour le contrôleur, tant qu'il ne fuit pas, c'est OK.
De plus, l'usure étant progressive, on ne s'en rends pas compte tout de suite. Le fait de simplement remplacer vos amortisseurs par des neufs vous donnera l'impression de changer de voiture!

 

 Matériel nécessaire

  • Un jeu de chandelles
  • cliquet et douille de 10, 14 et 17
  • clé Allen de 5
  • clés plates de 14 et 17
  • un chasse goupille ou un tournevis
  • un compresseur de ressorts
  • une clé dynamométrique

 Procédure

Choix du kit

Que se soit pour raison d'esthétique ou dans le but d'améliorer la tenue de route, le rabaissement d'une voiture passe le plus souvent par la pose de ressort courts.
Ayant décidé après la pose d'un jeu de jante en 17 pouces que ma Miata avait grandement besoin d'un rabaissement afin de limiter l'effet 4x4 que peux donner ce genre de monte, je me suis lancé à la recherche d'un pack de ressorts courts de qualité offrant un rabaissement léger mais suffisant.
Mes expériences passées m'ayant appris que dans ce domaine il ne faut pas jouer avec le feu pour quelques Euros d'économie, c'est tout naturellement que je me suis tourné vers la marque qui pour moi fait référence : Eibach.

Le kit choisi se compose de 4 ressorts (2 de 250 mm pour l'avant et 2 de 280 mm pour l'arrière) et est donné pour un rabaissement de 35 mm. En théorie il est difficile de se tromper mais en pratique si vous respecter ce montage vous risquez d'avoir des surprises:
Le fait est qu'en les montant ainsi, vous vous retrouvez avec un avant très bas et un arrière qui ne descend pratiquement pas.

Certains remédient à celà en inversant les ressorts (en posant les ressort AR à l'AV et réciproquement). Le service tecnhique du constructeur nous a confirmé par écrit qu'il ne fallait pas faire ce montage inversé, les ingénieurs ont conçu les ressort AV pour être posés à l'AV, et les AR pour être mis à l'AR!

Le kit ressorts courts

 

Etape 1: Dépose des amortisseurs AV

Pour commencer le montage on s'attaque à l'avant (mais cela n'est pas une obligation) en posant le nez de la voiture sur chandelles.
Comme point d'appui j'ai choisi les points de fixation arrière des triangles qui sont très résistants et qui ne gêneront pas les manoeuvres.

Levage de la voiture

 

Une fois la voiture sur chandelles, on démonte les roues (que l'on aura bien sûr pensé à desserrer avant de la lever), puis afin de faciliter l'accès futur à la tête d'amortisseur, on démonte le coude d'admission d'air (côté conducteur), qui est fixé par 2 vis à tête hexagonale de 10 mm.

Dépose du conduit d'admission d'air

 

On libère ensuite la barre anti-roulis, en désolidarisant la biellette de renvoie au niveau de la barre. Pour cela, il faut utiliser une clé de 14 pour desserrer l'écrou tout en empêchant la rotule de tourner grâce à une clé Allen de 5 mm.

Libération de la barre Anti-roulisLibération de la barre Anti-roulis

 

Une fois les trains avant désolidarisés de la barre, on retire la vis de fixation du pied de l'amortisseur, en utilisant 2 clés de 17 (attention c'est très serré, mieux vaut avoir une rallonge) puis un chasse goupille ou un tournevis pour chasser la vis.

Dépose de la vis de fixation

 

L'étape suivante consiste à désolidariser la rotule du triangle inférieur. Pour cela on commence démonter la vis de fixation, selon la même méthode que pour le pied d'amortisseur et toujours avec 2 clés de 17...

La rotule du triangle inférieur

 

...puis la vis de 17 cachée sous le pied d'amortisseur. Pour cela appuyez sur le triangle inférieur afin de sortir le pied de son logement et le faire reposer derrière ces pattes de fixation.

Dans cette étape, faites très attention de ne pas vous faire écraser les doigts par l'amortisseur qui pourrait riper. Utilisez une rallonge qui vous évitera de les y glisser.

Sortir le pied de son logement

 

Une fois la rotule inférieure dévissée, tirez sur le moyeu afin de la faire sortie du triangle, puis faites basculer l'ensemble légèrement vers l'avant.
Vous pouvez relâcher le moyeu et le laisser s'appuyer sur le triangle.

Basculer l'ensemble vers l'AV

 

A l'aide d'une clé de 10, démontez le 2 vis de fixation des d'amortisseurs...

Les 2 vis de la tête d'amortisseur

 

... puis délogez le pied de l'amortisseur du triangle inférieur en appuyant sur ce dernier puis en basculant la tête de l'amortisseur vers l'arrière de la voiture.

Ensuite en appuyant simultanément sur les deux triangles, dégagez l'amortisseur en le tirant toujours la tête vers l'arrière du véhicule.

Remarque : bien que cette étape soit faisable tout seul, elle est cependant grandement facilitée avec l'aide d'une autre personne.

sortie de l'amortisseur

 

Etape 2: Dépose et repose du ressort

 

Danger

Attention à la phase de dépose du ressort! Celui-ci est fortement comprimé, et si la manipulation est mal faite, l'amortisseur peut être projeté avec une grande force, se transformant en projectile mortel!

 

Le combiné ressort/amortisseur étant déposé, arrive le moment de démonter le ressort. Ce dernier étant maintenu compressé, on ne peut pas se contenter de desserrer le boulon pour le libérer car il partirait avec une force inouïe et de façon extrêmement dangereuse.
Il est indispensable d'utiliser des compresseurs de ressort pour cette opération. Ceux utilisés ici, sont vendus environ 15 Euros en centre auto et remplissent parfaitement leur office.

La technique consiste à mettre les 2 compresseurs en opposition sur le ressort, en prenant un maximum de spires mais en se laissant un maximum de partie fileté libre, afin de pouvoir avoir la place de laisser le ressort se détendre complètement une fois qu'il aura été extrait et que l'on voudra récupérer les compresseurs. Observez bien comment cela a été fait sur la photo.

Le combiné Amortisseur/ressort déposé

 

Commencez à l'aide d'une clé plate (du 21 dans ce cas) à comprimer le ressort, en prenant bien soin d'avancer de façon symétrique sur les deux compresseurs.
Vous pouvez vous arrêter quand le ressort s'est décollé des coupelles, comme sur la photo ci-dessous.

Compression du ressort

 

Le ressort ne représentant plus le moindre danger, on peut s'attaquer au démontage de la partie supérieure du combiné. On commence par déserrer le contre-écrou en utilisant une clé de 14, tout en maintenant en place l'écrou de serrage (celui du dessous) à l'aide d'une clé de 17.

Attention c'est le contre-écrou qui doit tourner et pas celui du dessous car sinon vous feriez tourner la tige dans l'amortisseur qui n'apprécierait pas spécialement ce traitement.

Démontage du combiné

 

Le contre-écrou étant ôté, voici le moment de retirer l'écrou de serrage. Pour cela utilisez la clé de 17 pour l'écrou, tout en empêchant la tige de l'amortisseur de tourner à l'aide d'une clé Allen de 5. Comme pour l'étape précédente, prenez soin de ne pas faire tourner la tige.

Attention : avant de retirer complètement l'écrou, profitez qu'il tient encore sur quelque filets, pour vérifiez que le ressort bouge librement et qu'il n'exerce aucune pression sur la coupelle supérieure.

Dépose de l'écrou de serrage

 

Enlevez l'ensemble des pièces qui accompagnent la coupelle supérieure en prenant soin de ne pas les mélanger. Retirer le ressort en en profitant pour observer de le ressort est asymétrique et que sa partie haute est plus aplatie afin d'épouser au mieux la forme de la coupelle.

Vous devez maintenant libérer le ressort des pinces des compresseur et les appliquer sur le nouveau ressort pour effectuer son montage.

Remarque : l'utilisation des compresseurs est facultative pour le montage des ressorts courts si vous êtes à deux. Un faisant légèrement pression pendant que l'autre remet en place l'écrou de serrage.

Ensemble des pièces

 

Pour ré-assembler le combiné ressort/amortisseur, procédez exactement à l'inverse du démontage. En prenant soin toujours d'éviter de faire tourner la tige.

Prenez soin aussi que le bout inférieur de la spire prenne bien place en butée de son logement et faites bien attention qu'une fois tout serré, les deux tiges filetées de la coupelle supérieure soient bien dans le même axe que le passage pour la vis de fixation dans le pied de l'amortisseur. Sinon vous aurez de grosses difficultés à positionner l'ensemble lors du remontage sur la voiture!!

 

Etape 3: La repose de l'amortisseur AV

La repose s'effectue en procédant exactement à l'inverse du démontage. La seule petite difficulté que vous allez rencontrer est la mise en place de la vis de fixation de la rotule inférieure qui est cachée par le pied de l'amortisseur. La technique pour pouvoir mettre en place la vis, est d'utiliser un gros tournevis plat pour faire levier sous la rotule afin de mettre en alignement son filetage avec la vis.

 

Etape 4: Dépose de l'amortisseur AR

Pour l'arrière, il n'est pas très évident de trouver de bons points d'appui, j'ai cependant choisi de poser les chandelles sur le treillis de renfort inférieur, le plus près possible de la fixation avant des triangles inférieurs. Ce n'est certes pas un endroit idéal mais il aura fait parfaitement l'affaire.

Levage de l'AR

 

L'arrière étant sur chandelles, l'étape suivante consiste à libérer l'accès au fixations supérieures des amortisseurs. Ces dernières étant dans le coffre, vous devez retirer la moquette et les garnitures qui sont fixées par de petites tétines en plastique.

Ensuite, démontez la tôle de protection de la goulotte de remplissage d'essence, en ôtant les 3 vis de 10 qui la maintiennent.

Démontage des garnitures du coffre

 

Les fixations des têtes d'amortisseurs sont maintenant visibles et accessibles comme indiquées en rouge sur la photo ci-contre.

Les vis de fixation des amortisseurs AR

 

Le démontage des amortisseurs commence par le dévissage dans le coffre des deux écrous de 14 qui fixent les têtes des deux combinés.

Dévissage de la tête d'amortisseur

 

Ensuite, on retire la vis de fixation du pied de l'amortisseur, en utilisant 2 clés de 17 puis un chasse goupille ou un tournevis pour chasser la vis.

Dépose de la vis de pied d'amortisseur

 

Afin de faciliter le mouvement du triangle inférieur, démontez la biellette de renvoie de barre anti-roulis au niveau du triangle en dévissant l'écrou de 14 tout en maintenant la tête de la rotule à l'aide d'une clé Allen de 5.

Dévissage de la tête d'amortisseur

 

Il ne reste plus qu'à extraire les combinés vers l'arrière en appuyant sur le triangle inférieur afin de libérer le passage.

Dépose de la bielette

 

Procédez de la même façon que pour le remplacement des ressorts avant puis remontez le tout dans le sens inverse du démontage.

C'est terminé. Il ne vous reste plus qu'à remonter les roues et retirer les chandelles.

Attention : Le rabaissement d'un véhicule influe sur la géométrie de ses trains roulants. Dans le but de préserver la tenue de route et d'éviter une usure anormale des pneumatiques, il vous faudra rapidement faire refaire par un spécialiste, la géométrie complète de votre voiture.
Attendez cependant un petit millier de kilomètres que tout se mette bien en place et se tasse.

 

 

Article de David G., alias "Dave"