Changement des courroies de distribution, d'alternateur, et de direction assistée

Pour Mx5 NA et NB.

 Difficulté

difficultédifficultédifficultédifficulté

 Intervalle

Les courroies doivent être changées tout les 90000km ou tout les 6 ans.

 Matériel nécessaire

  • Un petit tournevis cruciforme
  • un petit tournevis plat,
  • un grand tournevis plat
  • clé à cliquet avec douilles de 10, 12, 13 et 14, 21
  • Clé(s) dynamométrique(s) allant de 8 à 170Nm
  • une bassine style bac de vidange d'au moins 5 litres
  • une pince à bec
  • un bloque piston ou un bloque volant moteur, ou une corde épaisse style cordage d'escalade...
  • 5 litres de liquide de refroidissement
  • de la pâte à joint silicone haute T°
  • un chien avec un collier rouge (facultatif)
  • un kit de changement de distribution, contenant les pièces nécessaires

 Procédure

 

REMARQUE IMPORTANTE

Pour les premières NA, dites à "nez court", le couple de serrage est PRIMORDIAL. Assurez vous d'avoir une clé dynamométrique de bonne qualité, et bien étalonnée

Découvrir le kit de distribution

Voici le contenu complet du kit de distribution: une courroie de distribution, 2 galets dont 1 tendeur, le ressort, le joint de cache culbuteurs, une courroie d'alternateur et une courroie de direction assistée.

Le kit de distribution complet

 

Etape 1: le démontage

Voici le compartiment moteur. Pas mal de composants nous gênent avant d'accéder à la courroie, ne nous laissons pas impressionner!

Le compartiment moteur

 

1. On devisse la bague de serrage de l'admission

2. On débranche la prise. ATTENTION ne pas forcer sur les prises elle sont toutes clipsées. Il suffit d'appuyer sur le bon truc. En général, les flèches indiquent là ou il faut appuyer.

Démontage du coude d'admission

 

3 : Enlever le câble et dévisser le boulon (clef de 10 ou douille)
4 : Avec la pince a bec, pincer le collier pour le desserrer, le reculer sur la durite et retirer la durite.
5 : Défaire le collier en plastique. Conseil : utiliser un petit tournevis plat et le glisser dedans.
6 : Faire de même pour le collier blanc (appuyer sur la patte dans le trou qui bloc le ruban).
7 : Débrancher le câble.

Dépose des câbles

 

8 : Débrancher le câble.

Ouvrez la boite a air comme si vous vouliez changer le filtre a air (au passage si il est sale changez le) et retirez tout le bloc avec le gros tuyau noir qui est relié au papillon d amission.

Dépose de la boite à air

 

9 : Défaire le collier comme en 4 et retirer la durite.
10 : Débrancher entièrement le faisceau. (Pour l'ordre se reporter à la photo 1)
11 : Débranchez les deux prises (le clip n'apparaît pas sur la photo)

Rangement du faisceau

 

12 : Défaire les deux vis. Les traits sont en pointillés car on ne voit pas les boulons

Dépose des 2 écrous de 12

 

13 : Glisser un tournevis plat assez fin dans la fente jusqu'au fond pour débloquer les deux connecteurs que l'on fera glisser vers l'avant.

 

Voila à quoi ressembler le compartiment moteur à ce stade. Il commence déjà à y avoir un peu plus de place.
Il faut maintenant déposer le cache culbuteur. Les boulons à enlever sont indiqués par les traits rouges. Il y en a 12 au total.

Dépose du cache-culbuteurs

 

Voilà le premier contact avec la courroie de distribution. On dit bonjour. On peut contrôler l'état de celle-ci. Dans mon cas elle était en très bon état. La préconisation Mazda de 6 ans ou 90000km semble pessimiste!

14 : Dévisser les 4 boulons.
15 : Débrancher le connecteur.

Ranger tout ces câbles du côté gauche du moteur pour ne pas que ça gène.

Vue sur la courroie de dsitribution

 

Bon ça avance. Nous en sommes là mais soudain nous vient une grande question: comment faire pour enlever la courroie avec le gros truc au milieu gris qui sort du moteur ???
Mauvaise nouvelle, il faut faire une purge du liquide de refroidissement... De toutes manières avouez qu'il avait une sale couleur et qu'il était nécessaire de le changer (Il est possible de le faire sans purge du liquide mais autant en profiter!)

Il va falloir vidanger le liquide de refroidissment

 

Direction le dessous de la voiture. Il est préférable d'avoir une fosse une fosse ou à défaut de bonnes chandelles pour lever la voiture à l'avant sinon cela va être pénible: il faut pratiquement 30min pour enlever ce ##### de cache carter.
(Encore une fois il n'est pas nécessaire d'enlever le cache: La vis de purge est accessible, mais on en mets un peu partout et puis on en profite pour jeter un oeil sous le moteur)

A première vue sur la photo on se qu'il y a que 5 vis … Erreur, il y en a en tout 11: les 6 autres sont (bien) cachées. Impossible de prendre une photo.
Il y en a trois a gauche et trois à droite qui tiennent le cache sur le côté. A droite (quand on est face à la voiture), il va falloir démonter le passage de roue, tout du moins une partie, enlever les 3 vis qui le fixe au pare-choc pour pouvoir passer le bras. A gauche pas besoin il y a un trou.

Dépose du carter en plastique

 

A ce stade, un chien noir avec un collier rouge devrait venir vous voir. Le cas échéant, emprunter le chien du voisin.

Coucou le chien!!!

 

Voici le bloc moteur vu du dessous avec vue imprenable sur les courroies. On voit au premier plan la poulie de vilebrequin.

Vue plongeante du moteur

 

Etape 2: Vidange du liquide de refroidissment

Sortir le bac a vidange, le gros modèle de préférence, nous allons vider tout le circuit de refroidissement. Desserrez le collier avec une pince à bec...
Préparer le bac et défaire la durite.

On peut aussi simplement dévisser avec un tournevis cruciforme la petite vis plastique qui est sous le radiateur.

Vidange du liquide de refroidissement

 

16 : Retour au dessus: enlever la grosse durite. Ne pas oublier de mettre le bac en dessous, du liquide va encore couler
17 : Une fois que ça a bien coulé, enlever ce coté, ainsi que les deux autres petites à coté

Dépose des durites

 

Vous devriez en être là. Il est temps de s'attaquer à la courroie de direction assistée et ensuite à la courroie d'alternateur.

Engagez la 5eme vitesse, vous allez comprendre pourquoi...

Paré pour la suite

 

Etape 3: Dépose de la courroie de direction assistée

18 : Desserrer le boulon. ATTENTION : ne pas l'enlever! Juste le desserrer.
19 : Idem que 18
20 : Faire la même chose qu'en 18 et 19. Toutefois le boulon pourra être caché par la poulie de la direction assistée...

Maintenant vous comprenez pourquoi il fallait passer une vitesse?

2 solutions: soit vous levez la roue AR droite pour la faire tourner à la main dans un sens ou dans l'autre (si vous n avez pas beaucoup de place), soit vous faites avancer ou reculer la voiture (Personnellement je choisis la technique d'avancer ou reculer la voiture car ainsi j'ai toujours les yeux sur le moteur).
Dans les deux cas, arrangez vous pour que la fente de la poulie tombe devant le boulon. Maintenant on peut le desserrer.

Préparation de la dépose de la courroie de DA

 

21 : Dévisser cette vis pratiquement en entier. Vous remarquez maintenant que vous pouvez faire descendre la pompe de direction assistée. Par la même occasion, cela détend la courroie que vous pouvez maintenant retirer.

 

 

 

Etape 4: Dépose de la courroie d'alternateur

C'est au tour de l’alternateur.

22 : Desserrer très légèrement les trois vis (une seule est visible sur la photo) car il faudra retirer cette poulie, mais une fois la courroie enlevée il n y aura rien pour l'empêcher de tourner.
23 : Comme pour la direction assistée, juste desserrer ce boulon.
24 : Défaire pratiquement ce boulon.

Préparation de la dépose de la courroie d'alternateur

 

Inutile de forcer sur l'alternateur pour le moment... Il y a encore un boulon!

25 : Desserrer ce boulon...et l'alternateur bouge.
Enlever la courroie, puis enlever la poulie de la pompe à eau (la noir au milieu tout pleine) que l'on a précédemment desserré.
(Ici étant donné que la voiture n'a pas la climatisation, la courroie de l'alternateur est un peu plus grande que celle de la direction assistée)

Dépose de la courroie d'alternateur

 

Voilà l'aspect du moteur une fois arrivé à ce stade. On continue!

Maintenant il va falloir s'occuper de la poulie de vilebrequin. Problème, si on commence à dévisser le boulon, la voiture avance si vous avez enclenché une vitesse. Sinon le moteur tourne tout simplement. Il va falloir bloquer le moteur...

Le moteur presque sans courroies

 

Etape 5: Blocage du moteur

J'ai choisi l'option du bloque-piston (que j'ai fais maison à partir d'une bougie et d'une tige filetée que j'ai coincé avec un boulon que j'ai soudé puis limé pour qu'il soit bien rond, puis j'ai mis un embout rond au bout pour ne pas abîmer le piston).

Enlevez la première bougie, on visse le bloque piston puis tournez la roue jusqu'à ce que ça se bloque. Ca ne bougera plus vous pouvez desserrer.

Pas nécessaire d'enlever les trois petit boulons de la poulie de vilebrequin. Enlever directement le gros boulon du milieu.

Enlever les différents caches plastique qui restent.

Le bloque piston fait-maison

 

Etape 6: La dépose de la courroie de distribution

Le moment fatidique...

Avant de détendre la courroie, nous allons procéder à un alignement. Nous allons faire tourner les roues (ou le moteur) jusqu'à ce qu'à gauche sur la couronne de l'arbre à cames le I soit en haut (admission), et qu'à droite le E soit en haut (échappement). Vous remarquerez aussi que sur la couronne du vilebrequin vous avez une petite encoche à aligner avec la petite flèche. Voila c’est précisément dans cette position qu il faudra remettre la nouvelle courroie de distribution. Vous remarquerez tout de suite que vous avez 20 trous sur la courroie de la dent I à la dent E, il faudra évidemment avoir la même chose quand vous poserez la nouvelle.

 

ATTENTION IL FAUT QUE TOUT SOIT BIEN ALIGNE LORSQUE VOUS REMETTREZ LA COURROIE.

 

Pour aligner les couronnes des arbre à cames vous remarquerez que vous avez une marque sur la plaque noire (le 28 sur la photo).

26 : Desserrez le galet tendeur, retirez avec la pince a bec le ressort qui tend le galet. Votre courroie est desserrée, vous allez pouvoir l'enlever. Ce n'est évident, il faut forcer un petit peu. Lorsque vous réussirez à la sortir, les deux couronnes des arbres à cames pivotent toutes seules. C'est normal, celle de gauche a tourné dans le sens des aiguilles d'une montre et celle de droite dans le sens inverse.

26 & 27 : Il n'y a plus de courroie, on va changer les galets. Enlevez les boulons et mettez les nouveaux.

La dépose de la courroie

 

Les 20 dents qu'il doit y avoir lorsque la courroie est en place et les repères I et E alignés...

Les 20 dents

 

Etape 7: La pose des galets

Le galet fixe (à droite sur la photo) peut être serré entre 37 et 50Nm.

Pour le galet tendeur ne serrez pas le boulon tout de suite. Il faut d'abord mettre la nouvelle courroie de distribution...
Attention, assurez vous que les courroies neuves soient propres. Evitez de les souiller avec de l'huile, du liquide de refroidissement ou tout autre liquide suspect pouvant se trouver dans votre garage. Lavez vous les mains avant de placer les courroies, ou travaillez avec des gants du style gants de chirurgien.

La pose des nouveaux galets

 

Etape 8: Calage de la distribution

On commence par le bas: vérifiez que la couronne du vilebrequin soit bien alignée avec la flèche (Il y a de la peinture rouge pour que ce soit plus visible sur la photo). Si ce n’est pas le cas, faire tourner les roues (ou le moteur) jusqu'à ce que ce soit bon (On peut mettre le frein à main pour être sur que ça ne bouge plus). On peut placer la courroie en bas. Bravo!
Vous remarquerez que les arbres à cames ne sont plus du tout calés. C’est normal. Nous allons commencer par celui de droite.
Faire tourner l'arbre a cames de droite jusqu'à ce que la dent marquée I soit alignée avec le repère. Mettez votre regard le plus bas possible pour être à la même hauteur que le repère. Maintenant, gardez le pignon dans cette position et passez la courroie dessus. Passez la bien par le galet fixe et vérifiez qu'elle soit toujours bien sur la couronne du vilebrequin et que ce dernier soit toujours aligné avec la flèche.

Faire de même avec l'arbre à cames de gauche, mais maintenant c’est le E qu'il faut aligner. Ce n'est pas évident de passer la courroie mais il va falloir pourtant...

Encore une étape de passée, bravo. Mais ce n'est pas fini. Mettez maintenant le ressort qui va tendre la courroie. En faisant tourner les roues (ou le moteur...) dans un sens puis dans l'autre le galet va se positionner. Il n'y a plus qu'à le serrer entre 37 et 50Nm. Faire tourner plusieurs fois les roues (ou le moteur, on commence à être habitués!) dans un sens puis dans l'autre pour bien vérifier que les 3 repères restent bien alignés. Contrôlez aussi s'il y a toujours les 20 trous entre les dents I et E.

C'est ici que tout se joue!! Il ne faut pas hésiter à contrôler plusieurs fois s'il le faut que tout les repères sont bien alignés. Sinon, la voiture ne démarrera pas, et vous aurez gagné le droit de tout recommencer!

Pour vérifier la tension de la courroie (paramètres important!), il faut que la flèche de la courroie (c’est a dire le débattement) entre les 2 arbres à came soit entre 9 et 11,5mm sous une force de 10kg. On parle du réglage de déflexion.
Le ressort assure normalement à lui seul la bonne tension de la courroie, mais il faut mieux vérifier

La pose des nouveaux galets

 

Etape 9: le remontage

Il est maintenant temps de tout remonter. Il faut suivre cette rubrique à l'envers. Attention, il est important de tout serrer au couple, et de vérifier les tensions de courroies

  • Vis centrale de poulie de vilebrequin : 114Nm pour les NA "nez court" (poulie de vilebrequin ave 4 trous), 157 à 167Nm pour les NA "gros nez" (poulie de vilebrequin avec 8 trous) et pour les NB
  • les vis qui tiennent les caches en plastique en 8 et 11Nm
  • courroies alternateur et de direction assistée (neuves) : 8 à 9 mm pour 10 kg d'appui
  • courroie de distribution : 9 à 11.5 mm pour 10 kg d'appui, entre les deux poulies des arbres à cames

L'idéal étant bien sûr d'utiliser un tensiomètre (Attention car en serrant l'écrou de fixation sur l'alternateur, on ajoute de la tension sans s'en rendre compte).

 

Etape 10: Repose du cache-culbuteur et des bougies

Lorsque le cache culbuteur a été déposé, il faut changer son joint. Avant de replacer le couvercle et son nouveau joint, pensez à bien nettoyer le plan de joint à l'aide d'un chiffon doux. Il faut aussi mettre un peu de pâte à joint au silicone à l'endroit indiqué par les flèches.

La pose des nouveaux galets

Vérifiez que le joint soit bien mis au niveau du cache culbuteur, et serrez les vis dans l'ordre indiqué ci-dessous entre 4,8 et 8,8Nm

Ordre de serrage des écrous de cache-culbu

Replacez les bougies d'allumage, en enduisant le filetage d'un peu de graisse cuivrée ou au bisulfure de molybdène, et serrez les au couple, entre 18 et 21NM. Si vous n’avez pas de clé dynamométrique, serrez 3/4 de tour pour une bougie neuve, et 1/4 de tour pour une bougie déjà utilisée. La différence provient de l’écrasement du joint de la bougie lorsqu'elle est neuve.

Bravo, l'opération est maintenant terminée. Si vous avez bien respecté le calage de la distribution, la voiture démarre au 1/4 de tour. Si la distribution est mal calée, ne pas s'inquiéter, les soupapes ne peuvent pas toucher les pistons, donc aucun risque de casse.
Dans le cas d'un décalage d'une ou 2 dents, le ralenti sera très bas et la voiture n'aura aucune puissance. On aura même l'impression qu'elle s'étouffe en donnant des coups de gaz. Si la distribution est davantage décalée, la voiture ne démarrera pas, malgré tout vos efforts sur le démarreur.

Si les courroies sont trop tendues, vous aurez un bruit qui ressemble à un hululement aigu. Il s'agit certainement de la courroie d'alternateur ou de DA.
Si le bruit persiste après les avoir détendues, il s'agit de la courroie de distribution. Et auquel cas il faut tout re-démonter... Attention de pas rouler trop longtemps avec des courroies trop tendues, les paliers ou roulements des différentes poulies ne vont pas apprécier.

 

 

 

Article de Supergfree, peaufiné par Stéphane d'après les conseils de Yord, Juju83 & jcf@