Réfection des étriers de frein

Difficulté

difficultédifficultédifficultédifficulté

 

Intervalle

Les étriers qui se grippent sont un problème relativement courant sur nos Mx5. Il n'y a pas de règle générale, mais ça peut arriver entre 120 et 150000km...là encore sans règle générale.

 

Matériel nécessaire

  • clés plates de 8,10,12,14
  • clef allen de 4
  • pince a circlips
  • acétone ou essence pour dégraisser
  • graisse haute température
  • liquide de freins
  • purgeur ou durite
  • kit de réfection d'étriers, commandé chez MX5Parts. (un kit par étrier)
  • pour un étrier grippé, comme dans mon cas, prévoir une bassine d'eau et un chalumeau. Je sais pas si c'est une bonne méthode, mais dans mon cas, ca m'a permi d'économiser un étrier!
  • dans la foulée, j'ai repeint les étriers avec de la peinture noir haute température, histoire de...

Procédé

Démonter la roue, on arrive alors a ça

Vue sur l'étrier

 

Il faut dans un premier temps, démonter l'arrivée de liquide de freins et la commande de frein a main (à l'AR). Ici en rouge l'arrivée de liquide de frein et en bleu la commande du frein a main

Les durites et commandes

 

Pour l'arrivée de liquide de frein, c'est une clef de 14.
Il faut prévoir un écrou, plus un boulon de même taille que celui dans l'étrier, pour boucher l'arrivée de liquide et empêcher qu'il ne coule.

Voilà ce que j'ai fait :

Boucher le tuyau de frein

 

Pour dévisser la commande de frein a main, prévoir deux clés plates de 14 si c'est très sérré.
Dans mon cas, une seule clef a suffit

Ici on voit le flexible de liquide de frein et la commande du frein à main

Enlever la commande de frein à main

 

Ensuite, il faut rentrer un peu le piston, de manière a pouvoir sortir l'étrier par la suite.
Pour celà, il faut dévisser un boulon de 14, en vert sur la photo :

Rentrer le piston

 

Puis, derrière, se trouve une vis, qu'il faut faire tourner a l'aide de la clef allen de 4.

Une fois ces étapes passées, on démonte l'étrier, fixé avec deux boulons de 14 (pas de besoin de photos pour les trouver :o) )

Une fois ces deux boulons déposés, on enlève l'étrier. En violet, la fameuse vis hexagonale

Dépose de l'étrier

 

Démonter ensuite le "slider pin", à l'aide d'une clef de 10. On le voit en jaune sur cette photo :

Démontage du slider pin

 

Puis on fait pivoter l'étrier pour sortir les plaquettes.

Entre temps, les plus attentifs d'entre vous auront remarqué que j'ai changé d'étrier. En effet, j'ai commencé par la roue arrière gauche, et la j'en suis à la droite...Tout simplement car l'étrier arrière gauche est grippé!
Youpi, je savais pas encore que de longues heures de patience allaient suivre...

J'ai donc changé de roue pour voir si l'autre était en bon état.

L'étrier droit

 

Là c'est parfait, ca pivote bien... En bleu, le sliper pin, qui est grippé sur l'autre étrier. En gros, on dirait qu'il est soudé!

Le slider pin

 

Puis on passe au nettoyage, réfection et peinture...

Notre forum admin devrait aimer la peinture choisie (!!)

La peinture HT

 

Démonter ensuite le piston. Pour cela, il faut tourner la vis hexagonale avec la clef allen de 4 en butée. Vous verrez bien en tournant que le piston avance.
Au bout d'un moment, il n'avance plus, on peut le sortir a la main. Et pas besoin d'utiliser un compresseur comme cité dans la manuel atelier (!) bien qu'il était la au cas ou ...

Dépose du piston

 

J'ai choisi de brosser entièrement l'étrier avec une brose métalique sur une meule, avec un super résultat! Bien dégraisser à l'acétone.

Nettoyage de l'étrier

Nettoyage de l'étrier

 

Voici l'intérieur du piston

L'intérieur du piston

 

Bien nettoyer le piston. Je l'ai poncé au papier de verre P600 a l'eau, puis acétone, il était comme neuf.

On enduit avec un peu de graisse haute température, et on enfile le joint cache poussière..

Le piston remis à neuf

 

Ensuite, à l'aide de la pince a circlips, on sort le circlip (jusque là ça parait logique). Puis on sort la vis qui tient le piston, puis la vis hexagonale, et on sort la tige métalique qui se situe tout au fond de l'étrier.

Les vis et circlips

 

Nettoyer tout ce petit monde
Nettoyer soigneusement l'intérieur du logement du piston
Changer le joint sur la vis crantée
Graisser les crans avec la graisse haute température
Remonter le tout

Petite astuce : tenir la vis crantée vers le haut, et par dessus, introduire la tige métalique, puis faire venir tout l'étrier par dessus.
On remet un circlip.
Vérifier que ça fonctionne (à priori mieux qu'avant)

Faire attention car les cran sont fragiles, il ne faut pas forcer dessus. Si ça coince, redémonter et voir d'ou ça vient.

Changer ensuite le joint d'étanchéité du piston, en l'enduisant d'un peu de graisse haute température. Puis faire glisser le joint cache poussière à l'extrémité du piston (comme sur la photo de tout a l'heure)
Remettre en place le joint avec le piston, préalablement enduit avec un peu de graisse haute température.. Enfoncer tout ça, et pousser le piston vers l'intérieur en vissant en même temps la vis hexagonale.
Enlèver également les vieux joints des slider pins, puis mettre les neufs. Ouf!!

Une fois que tout ceci est fait, vous devriez en être la :

L'étrier refait à neuf

L'étrier refait à neuf vu d'un autre angle

 

C'est à ce moment la que j'ai décidé de passer un rapide coup de peinture haute température au pinceau. L'opération est facultative. Je ne détaille pas trop, juste une photo une fois peint.

L'étrier peint

 

Bien graisser les slider pins et les endroits ou ils vont coulisser avec de la graisse haute température.

Graisser les slider pins

 

Remonter le tout, à savoir les deux plaquettes et leurs suports, ne pas oublier le petit "ressort" qui sert à écarter les plaquettes. Revisser le slider pin avec la clef de 10.
Changer la vis de purge.
Remonter l'étrier avec les 2 boulons de 14.
Débrancher la commande de frein à main, et revisser l'arrivée de liquide de frein (ne pas oublier les deux joints en cuivre "bango"). Il y en a deux par étriers, qui sont intercalés entre le boulon "troué" de l'arrivée de liquide de freins.

Une fois terminé, il faut régler le piston: on visse jusqu'à ce que le disque ne bouge plus, puis on dévisse un peu pour avoir le jeu normal, 1mm environ.

Puis on faire une purge du système de freinage COMPLET. Pour ça, il suffit de se reporter a la rubrique adéquate du site, il était déja 1h du matin, je n'avais pas le temps de prendre des photos.

Voici l'étrier une fois remonté

L'étrier remonté

 

Une explication pour mon étrier qui était grippé... J'ai introduit du dégripant pour commencer. Comme je n'avais pas le temps d'attendre 2 ou 3 jours, j'ai employé la méthode un peu violente, mais ca a payé! (Je conseille pas de le faire, mais après chacun prends ses responsabilités...)

Chauffer le "cylindre" ou est enfermé le slider pin grippé. On chauffe bien, et quand c'est très très chaud, on plonge de suite dans de l'eau froide.
On répète l'opération 2 ou 3 fois. Entre chaque opération, j'ai donné quelques coups de marteau dessus. Au bout de la 3eme opération de chauffage, on entends des "clac clac" venant du métal qui se dilate et se rétracte.

Quelques coups de marteau plus tard, le slider pin est sorti.

L'étrier grippé rénové

 

Si j'avais su, j'aurais commandé un slider pin neuf. Mais je n'en avais pas, donc nettoyage et ponçage méticuleux au papier de verre P600 à l'eau, et nettoyage à l'acétone. Même punition pour le logement du slider pin, puis graissage abondant.

On teste si ça coulisse bien, puis on remonte le tout.

Voilà, c'est terminé. En tout, il faut compter environs 2h par étrier, en faisant attention. Pour un étrier grippé, compter une heure voire deux de plus!!

haut de page

 

Article de Piotr "Monsonpiotr"